Au Combet, un bâtiment à créer pour mieux stocker

Gagner en autonomie alimentaire pour des fourrages et un lait de qualité.

par GAEC du Combet

SIREN: 790773774

Chevinay, France
Succès
Don avec contrepartie
8 190 € collectés
Objectif de 1 000 €
819 %

Projet financé

le 25 février 2024

Cette collecte est terminée.

Présentation du projet

Bienvenue au GAEC du Combet ! Nous sommes trois associés : j’ai rejoint en 2020 mes parents, je représente la cinquième génération sur la ferme. 

Notre exploitation se situe sur la commune de Chevinay, dans les Monts du Lyonnais à 45mn à l’Ouest de Lyon. Situés à 500 mètres d’altitude, avec des coteaux et des pentes prononcées, nous sommes en zone de montagne. 

Passionné par l’élevage laitier et par les concours, j’ai à cœur de soigner au mieux nos vaches, comme Pâquerette :

Une image contenant habits, personne, bétail, laitier

Description générée automatiquement
Victorien avec l’une des vaches du troupeau, Pâquerette

Nous élevons une cinquantaine de vaches laitières, majoritairement de race Montbéliarde, facilement reconnaissables à leur robe alternée blanche et rouge (ou marron !). 

Nous produisons la majorité de l’alimentation du troupeau sur environ 70 hectares avec notamment des prairies naturelles, que nos vaches pâturent dès que le temps le permet, mais aussi des céréales, des légumineuses, du maïs. 

Le lait est collecté par l’entreprise Danone pour produire des yaourts brassés et crèmes dessert – la fameuse Danette – dans son usine au sud de Lyon. 

Un bâtiment agrandi et des silos…
 

Après mon installation, nous avons effectué des travaux pour agrandir la stabulation qui permet de loger les vaches laitières. Il y a du monde à loger, les vaches ont maintenant plus de place dans l’aire paillée :

Nous avons également installé des couloirs de stockage ou silos qui permettent de conserver de plus grandes quantités de fourrages que nous récoltons au printemps et en fin d’été. 

Et la suite ? 
 

Aujourd’hui, nous cherchons à récolter davantage de fourrages de qualité pour pouvoir mieux nourrir le troupeau. Nous avons récupéré un peu moins de dix hectares il y a quelques semaines, ce qui permettra notamment d’implanter de la luzerne, une légumineuse riche en protéines et peu gourmande en fertilisation grâce à sa capacité à fixer l’azote dans l’air. 

Nous allons essayer de ne plus acheter d’animaux, en assurant une meilleure gestion de la reproduction et en veillant à réduire l’âge au premier vêlage afin que les vaches puissent exprimer leur potentiel laitier de façon plus précoce. 

Nous souhaitons également construire un bâtiment de stockage pour abriter davantage de bottes de foin et de paille et du matériel. Actuellement la place nous manque, nous sommes obligés de bâcher une partie des récoltes dehors. Le climat évolue et les récoltes ne sont pas aussi importantes qu’espéré selon les années : stocker davantage et dans de bonnes conditions nous aidera à mieux faire face aux périodes sèches. 

Notre projet nous permettrait de disposer d’un peu plus de 400 mètres carrés, une bonne nouvelle car actuellement le fourrage stocké arrive vite au plafond !

A quoi va servir la collecte ?

Pourquoi cette collecte ?

Pour deux raisons : 

la première, puisqu’il s’agit d’une collecte, ces agrandissements représentent un coût de plusieurs dizaines de milliers d’euros que nous prenons majoritairement en charge, en vous sollicitant à la marge 

car, deuxième raison, nous menons ces agrandissements en travaillant également notre empreinte carbone, or si l’empreinte carbone de la ferme baisse, c’est notre environnement commun qui en bénéficiera, voilà où nous nous rejoignons ! 
Nous avons en effet mené une étude carbone il y a quelques mois avec Rhône Conseil Elevage : le développement de notre troupeau, la réduction de l’âge au vêlage et la suppression de l’achats d’animaux vont nous permettre de réduire l’empreinte carbone de la ferme de 7% en l’espace de trois ans, un bel effort n’est-ce pas ? 

Nous fixons donc un objectif de collecte à 1 000€.
Dans le cadre du programme Les Deux Pieds Sur Terre, ma laiterie Danone participera à hauteur de 7 500€ si la collecte est réussie.

Alors, on compte sur vous, et nous vous remercions d’avance !

Si vous préférez contribuer en espèces ou chèques, merci de les adresser à 

GAEC DU COMBET
143, Chemin du Combet 
69210 Chevinay

 

Succès
Don avec contrepartie
8 190 € collectés
Objectif de 1 000 €
819 %

Projet financé

le 25 février 2024

Cette collecte est terminée.

Contreparties

Pour 10 € ou plus

Merci!

Merci pour votre soutien dans ce projet



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 25 € ou plus

Du lait de la ferme

Venez récupérer un litre de lait à la ferme

50€ : parrainez la fille de Pâquerette ou d’une autre vache qui va vêler cette année en nous aidant à trouver un nom

75€ : Pour vous, un assortiment de produits Danone fabriqués avec notre lait à l’usine Danone de Saint-Just-Chaleyssin

100€ :les trois contreparties précédentes


Disponibilité : Mars 2024
Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 50 € ou plus

Parrainez une de nos vaches


Parrainez la fille de Pâquerette ou d’une autre vache qui va vêler cette année en nous aidant à trouver un nom



Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 75 € ou plus

Découvrez les produits Danone

Pour vous, un assortiment de produits Danone fabriqués avec notre lait à l’usine Danone de Saint-Just-Chaleyssin



Livraison : A retirer sur place

Cette contrepartie n'est plus disponible

Pour 100 € ou plus

Toutes les contreparties !

Merci ! Bénéficiez des trois contreparties précédentes



Cette contrepartie n'est plus disponible
Vous aimerez peut-être
Bientôt terminé

Mon projet pour MEYS vaches

Meys, France
J-2
Don avec contrepartie
660 € collectés
66 %

Grace à l'amélioration du bien-être animal et des conditions de pâturage je souhaite réduire l'empreinte carbone de ma ferme.